top of page

Les Sixièmes à Lisieux

Dernière mise à jour : 29 juin 2023

Le jeudi 9 février au soir, nous avons quitté l’école pour Lisieux en car dans un trajet de 3h. Nous nous sommes arrêtés sur une aire d’autoroute où nous avons pique-niqué. Après, nous entrâmes dans nos chambres. Le lendemain, les terminales nous réveillèrent à 7 heures. A 7 heures 30, le petit déjeuner nous attendait. Nous fîmes un bénédicité. Après nous nous sommes retrouvés dans la chapelle Notre-Dame du Sourire où nous avons chanté pendant 30 minutes. Ensuite nous allâmes dans une grande salle où Madame de Cordoüe nous parla des vrais amis et des faux amis et de la manière de prier Dieu. Nous sommes ensuite allés nous amuser dans la cour de l’Ermitage Sainte Thérèse (c’est là que nous avons dormi). Après, Agnès nous parla de la manière qu’il fallait prier le chapelet. Et justement, après, nous sommes allés conclure un chapelet en grimpant une colline aux alentours de l’Ermitage. Vers 12h15 nous mangeâmes, nous fîmes un bénédicité. Après le déjeuner, nous nous regroupâmes en groupes de catéchèse pour parler d’un texte écrit par Sainte Thérèse de Lisieux. Ensuite nous allâmes à la basilique. La basilique contenait les reliques de Sainte Thérèse et de magnifiques gravures [mosaïques NDLR] . Juste après, nous sommes descendus à la crypte. Dans cette crypte se trouvait le corps des parents de Sainte Thérèse. Nous célébrâmes une messe. Nous fûmes contents d’y revoir Catherine Luquin. Nous sommes ensuite allés au Carmel prier devant la châsse de Sainte Thérèse où nous avons récité l’acte de consécration à l’amour miséricordieux. Nous fûmes ensuite allés à l’Ermitage où Clément nous parla de la lecture divina [lectio NDLR]. Pour s’amuser, nous fîmes un Times Up. Nous sommes ensuite allés manger (nous fîmes un bénédicité) de délicieuses pizzas. Place au moment le plus important de la retraite : nous nous confessâmes à un prêtre qui nous pardonna tous nos péchés au nom de Dieu. Nous priâmes aussi devant le corps du Christ. Nous nous couchâmes. Le lendemain, même épisode que vendredi matin, ensuite nous allâmes célébrer la messe à la cathédrale de Lisieux. Nous rentrâmes alors à Paris en car. Arrivés nous fîmes un : Je vous salue Marie puis nous retrouvâmes nos familles.

Un grand merci aux terminales qui nous ont accompagnés, à l’Ermitage qui nous a hébergé pendant ces deux nuits, aux chauffeurs qui nous ont amenés et raccompagnés, à monsieur Pouget, Monsieur Bessières à Madame de Cordoüe et monsieur Petitfils.


Emmanuel Berneur et Raphaël Coriat


Lisieux, Sainte Thérèse, pastorale, enseignements, liberté, jeunesse catholique, Jésus sauve

Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page